Accueil

La vie d’un continental en Corse

Les régions Corses

Depuis maintenant quelques années, j’ai décidé de venir vivre en Corse.

L’air plus pur en Corse que sur le continent et la douceur de vie m’ont décidé à y rester et m’y établir définitivement.

Je me suis installé au Nord de la Cote Orientale, dans la micro région de la Casinca dans un village qui porte le nom de Folelli.

A environ 30 mn au sud de Bastia, il est tout à fait aisé de rejoindre le port maritime ou l’aéroport dans des délais très raisonnables.

Les différentes amitiés que j’ai pu nouer sur toute l’île m’ont permise de découvrir de superbes régions : la Balagne (Île Rousse, Calvi), le Grand Ajaccio (Ajaccio, Porticcio), la Cote Ouest (Piana, Carghese), le Sud Corse (Porto Vecchio, Bonifacio).

Il m’arrive souvent de prendre ma moto et d’aller me promener, sans but, sur l’île, juste histoire de découvrir et apprécier de superbes paysages. Je pense qu’il me faudra quelques décennies pour pouvoir tout voir et tout admirer …

Quelques sites à voir

La réserve de Scandola (source Wikipedia)

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département de Corse-du-Sud, sur la commune d’Osani, à l’ouest de la Corse. Il n’est accessible que par la mer et comprend une partie terrestre (919 ha) qui forme une presqu’ile au nord du golfe de Porto et une partie maritime périphérique (750 ha) pour un total de 1 669 hectares. Une réserve intégrale de 70 ha à l’extrémité nord-ouest complète ce dispositif. La réserve naturelle est au cœur de la façade littorale du Parc naturel régional de Corse, pour partie classée en site Natura 2000 pour la richesse de son patrimoine et la présence d’espèces et d’habitats d’intérêt européen.

Les îles Lavezzi (source Wikipedia)

L’archipel des Lavezzi, d’une superficie émergée d’environ 200 hectares et d’une altitude maximale de 39 mètres, se situe dans les bouches de Bonifacio. C’est l’un des endroits les plus dangereux de la Méditerranée pour la navigation, à cause du grand nombre de récifs dans un détroit de faible largeur parcouru par de forts courants.